Vous sentez-vous habitant et citoyen du Grand Paris ? Pourquoi ?

Ce territoire que chacun définit et perçoit différemment, quelle en est votre propre perception ?  Qu’est-ce que cela peut vouloir dire, concrètement, d’être  un citoyen du Grand Paris ? Avez-vous déjà le sentiment d’appartenir à cet ensemble, à la métropole capitale ?

Les fortifications existent-elles encore ?

Par Patrice PATTEE Signaler cette discussion

Pour moi qui habite au-dela du périphérique, il est bien évidement que non, mon bassin de vie de déploie indifféremment sur le territoire métropolitain. Mais je crois que le tropisme parisien est encore très pregnant pour un certain nombre de parisiens, habitants de la ville de Paris.

A leur décharge, passer le périphérique sans auto n'est pas toujours simple : le réseau de transport public est souvent beaucoup plus discret au delà du territoire desservi et maillé par les 14 lignes du métro. Tout cela est tellement évident que pour permettre aux parisiens de venir asssiter aux spectacles présentés dans notre scéne nationale locale, nous avons dû mettre à disposition un service d'autocar au départ du centre de Paris :)

Avec le réseau de métro du Grand Paris Express, la géométrie de notre région métropole va évoluer, avec le service de voiture en libre service Autolib'  le franchissement du périphérique est d'ores et déjà  facilité pour les parisien, mais ... il faudra encore attendre un peu de temps avant que massivement les parisiens investissent tous ces nouveaux territoires qui se sont ouverts à eux :). Paris Métropole est un territoire plus vaste que le quartier des Batignoles, Vaugirard, Passy ou le Père Lachaise :)

Pour répondre, connectez-vous

Commentaires

D'une certaine manière oui

Par Frédéric VINCENT

Signaler ce commentaire

Penser l'aménagement de la métropole parisienne par une éternelle extension de lignes administratives ou imaginaires serait une négation même du concept même de la métropole.

En effet ce serait poursuivre un étalement permanent et au contraire empêcher l'idée d'un polycentrisme au niveau culturel, sportif , économique.

Paris continue à exercer un facteur d'attraction indéniable et il serait aussi illusoire de penser l'aménagement francilien sans y faire figurer la capitale.

Il ne faut pas tout attendre du Grand Paris Express malgré ses apports indéniable en matière de mobilités. Sans tressage de réseaux plus locaux et sans lieux de polarités, d'échanges, de faiseurs de ville, alors on ne réussira pas et ici ou là on aura des morceaux épars tels un archipel.

Ira t'on spontanément d'Issy à Montfermeil peut être pas même si la boucle rouge nous y facilitera comme on ne va pas actuellement de Melun à Sarcelles.

On ira le plus souvent vers un pôle d'emplois ou vers un évènement comme au Stade de France.

L'atttractivité du Grand Paris viendra peut être des élus, peut être des entreprises mais assurément de ces habitants

Pour répondre, connectez-vous

rallonger les lignes de métro/RER en banlieue ou pas

Par elifsu

Signaler ce commentaire

On soulève un point qui ne me parait pas simple du tout, et comprend même plein de paradoxes. En tant que parisienne intra-muros depuis toujours (mais ayant travaillé/étudié la plupart des années en banlieue), je regrette parfois que les métros n'aillent pas encore plus loin en banlieue.Et là, je me dis que si les métros allaient plus loin en banlieue, alors la même situation (les prix qui baissent un peu, plus de nature, peut-être) se retrouverait simplement plus loin, que ça ne changerait donc pas grand chose. Alors je me dis, au contraire, que c'est une grande erreur d'avoir prolongé les métros jusqu'en dehors des portes de Paris. Et là, je ne m'en sors plus.

(Je n'attends pas de réponse de sachant, mais si mon ressenti peut créer un débat, je suis preneuse)

Pour répondre, connectez-vous