Quelle place pour les habitants et les acteurs économiques et sociaux dans les décisions ?

Quelles modalités peut-on imaginer pour leur participation dans la future organisation du Grand Paris ?

Une esperance démocratique ?

Par wil_human93 Signaler cette discussion

La métropole dit d'abord laisser le droit à l'imaginaire, à l'innovation démocratique. N'est-ce pas perdu ? Trois contributions à propos du débat sur la place de la société civile ? Est-ce que les réfléxions des citoyens se sentant concernés ne tentent pas de dupliquer, de reproduire le langage et les codes des élus ?

D'autre part, on tente, vainement selon moi, de créer des instances "pures" : un conseil des élus, une instance consultative de la société civile, une assemblée des acteurs économiques...Là encore, on ne rentre pas dans l'innovation de fond. La gouvernance métropolitaine doit être d'abord une circulation des places et des rôles, une mobilisation des forces au service d'un projet et d'un territoire majeur pour les usagers, les habitants, les citoyens. Bref, on ne doit pas reproduire les conseils de pure composition, mais bien au contraire, selon les projets métropolitains, créer des commissions ad-hoc avec élus, acteurs socio-économiques, usagers, habitants, techniciens (mobilité des paroles et des acteurs). Pour l'instance de coordination, là encore mélanger, faire circuler les hommes et les femmes de toute position et de tout territoire. Le pouvoir métropolitain, le pouvoir qui se fabrique, doit être paritaire également.

Si la métropole est au service des habitants et des territoires, les habitants doivent, selon leurs usages et expertises, pouvoir tutoyer les élus et les techniciens, de même que les acteurs économiques.

De telles instances, innovantes d'un point de vue démocratique, devront produire des avis, des contributions, en mobilisant des universités et des sachants-usagers d'un domaine particulier et des territoires spécifiques. 

Enfin, à l'encontre de la loi sarkozyenne sur le grand paris, la consultation des CDT ne doit pas se fare une fois en dix huit mois mais continuellement avant, après, pendant les projets.

 

Pour répondre, connectez-vous

Commentaires